• avril 16, 2024

Sud-Kivu : La fédération de l’UDPS à Bukavu demande à sa hiérarchie de choisir l’unique candidat gouverneur pour gérer la province (Déclaration)

Les combattants de l’UDPS fédération urbaine de Bukavu plaident à la hiérarchie du parti et au chef de l’État de leur envoyer un candidat gouverneur issu de l’UDPS.

Cela ressort d’une déclaration de cette fédération signée le 15 février 2024 par environs 122 combattants du parti.

Ils motivent cette déclaration par le fait que ces dernières années, la province du Sud-Kivu est gouvernée par défis. Ils veulent voir à la tête du Sud-Kivu un fils issu de l’UDPS ayant le souci de booster le développement de la province longtemps frappée par la mauvaise gestion.

« S’agissant du profil du candidat gouverneur appelé diriger notre province, nous partageons le même souci que l’ensemble de la population Sud-Kivu. Ce souci est de voir notre province rattraper son retard de développement » peut-on lire dans leur déclaration signée par 122 combattants.

Et d’ajouter : »La gestion de la province par un combattant de l’UDPS de par son intégrité s’impose. Ce qui rassure le chef de l’État du fait de la multiplicité des cas de trahison et complicité avec l’ennemi au sein de certaines autorités politico-militaires » indique la même déclaration.

Ces combattants estiment que le chef de l’État qui prône la méritocratie tiendrait compte de leurs efforts, et pourrait faire confiance à cette fédération dans la gestion des institutions nationales que provinciales.

Ils découragent en outre, toute personne en mal de positionnement voulant agir au nom de l’UDPS pour semer des divisions et tribalismes au sein du parti.

Ces combattants félicitent le chef de l’État SEM Félix Tshisekedi pour sa réélection à la tête du pays.

« Nos très sincères félicitations au chef de l’Etat Félix Tshisekedi pour sa réélection à la tête de la RDC. Cela nourrit d’espoir tout le peuple congolais » indiquent-ils.

À noter que cette déclaration est conclue par le soutien et encouragement envers les FARDC au front qui défendent l’intégrité territoriale, et aux réservistes Wazalendo qui combattent  à leur côté contre le M23 pour pacifier la partie Est du pays.

Par Samson Nyandabaga Fabrice

Read Previous

Kamanyola : la clé, symbole de remettre la base de Monusco Kamanyola aux autorités.

Read Next

Walungu : Un jeune homme meurt par noyade dans la rivière Ruzizi à Kamanyola « Radio Flash FM »

Most Popular