Sud-Kivu/Les casques bleus de la MONUSCO vont se désengager des opérations de maintien de la paix au Sud-Kivu d’ici fin Avril 2024 (Jean-Pierre LACROIX) « Radio Flash FM de Kamanyola »

2000 casques bleus vont se retirer dans la province du Sud-Kivu d’ici fin avril 2024. Précision faite par le secrétaire général adjoint des nations unies chargé des opérations de paix après des échanges avec le gouverneur de province ce samedi 3/Février/2024.

Cette première phase du plan de désengagement de la Monusco verra le retrait des casques bleus dans une atmosphère de concentration étroite.

Ceci pour favoriser un désengagement le plus réussi et qu’en suite la population puisse continuer à bénéficier des services dont ils ont besoin souligne Jean-Pierre LACROIX.

A la tête de cette délégation, l’envoyé spécial de Antonio GUTERRES, secrétaire général des nations unies remercie le Gouverneur du Sud-Kivu Théo NGWABIJE KASI pour les relations de travail qui se sont avérées bonnes et productives constituant un atout dans cette phase de désengagement des casques bleus.

Le tout du fait que cette phase se déroule de manière collaborative au Sud-Kivu avec à sa solde la remise des outils que présentent les bases de la Monusco aux Forces de sécurité de la RDC.

De son côté, le Gouverneur de Province se réjouit de cette visite traduisant la volonté de la Monusco à appuyer le Gouvernement de la RDC qui continuera à défendre et à protéger les populations contre la situation sécuritaire déplorable au Nord et Sud-Kivu.
Ceci en commun accords avec le commandant suprême des FARDCs qui s’est engagé à rétablir la paix par tous les moyens possibles.

Et d’ajouter que la mission onusienne continuera à appuyer les efforts Congolais dans la Province du Sud-Kivu durant cette période de transition.

Après le départ effectif des troupes de la Monusco, les forces de sécurité de la RDC poursuivront leur mission régalienne de protection des populations et la défense de l’intégrité territoriale.

En rappel, Jean-Pierre LACROIX a échangé la veille à Kinshasa avec le chef de l’état Félix ANTOINE TSHISEKEDI autour des efforts conjugués dans la restauration de la paix dans la région.

Il sied de signaler que Jean-Pierre LACROIX était accompagné entre autres par Catherine Pollard, secrétaire général Adjointe chargée de la stratégie de gestion, de la politique et de la conformité, Christian Saunders, Coordinateur spécial pour l’amélioration de la réponse des Nations unies à l’exploitation et aux abus sexuels ainsi que Bintou KEITA représentante du secrétaire général des Nations unies en RDC.

Par Eric Cokola notre correspondant à Bukavu

Read Previous

Sud-Kivu/Prétendue menace du M23 à Kalehe, le cadre de concertation de la société civile tire la sonnette d’alarme

Read Next

Kamanyola : Le ticket Bertin-Sogoti communie avec leurs bases après les élections. 

Most Popular