• avril 16, 2024

RDC : « Il y a des Banyamulenge (Tutsis congolais) qui sont morts en combattant le M23, sous le drapeau congolais (FELIX Tshisekedi)

Le président de la République Félix Tshisekedi lors de son briefing à la presse ce jeudi soir 22 février 2024, met en garde toute personne ayant les discours ethnicistes sur la crise sécuritaire au Nord-Kivu.

Lors de son point de presse hebdomadaire devant la presse congolaise, le président Félix Tshisekedi s’est insurgé contre les tentatives de présenter le conflit du Nord-Kivu sous un angle ethniciste.

« Il y a des Banyamulenge (Tutsis congolais) qui sont morts en combattant le M23, sous le drapeau congolais », a-t-il rappelé. Avant d’assurer : « J’en ai assez de ce langage discriminatoire ».

Pour le chef de l’Etat, le conflit ne peut se résumer à des oppositions entre ethnies. Hutus et Wazalendos (Rwandais non tutsis) sont aussi engagés aux côtés des rebelles tutsis du M23, a-t-il fait savoir.

Félix Tshisekedi met en garde contre les discours simplistes accusant seulement les Tutsis ou le Rwanda. Il réaffirme ainsi la volonté de son gouvernement de ne pas politiser cette crise autour des factures ethniques.

L’objectif est de combattre les rebelles du M23 et leurs soutiens, quelles que soient leurs origines, pour rétablir la paix dans l’Est du pays. Le président de la République appelle à la vigilance face aux tentatives de récupération de la crise à des fins ethnicistes.

Par Samson Nyandabaga Fabrice 

Read Previous

Walungu : la cellule de l’UDPS Kamanyola soutien la candidature de Me Gaspard Bahane à l’exécutif provincial du Sud-Kivu.

Read Next

RDC : Félix Tshisekedi parle sur la désignation d’un nouveau premier ministre et de la situation sécuritaire à l’Est du pays

Most Popular