Luvungi: Grâce au projet ESPER, les autorités et la population ont fait grand chose (révélation faite au cours d’un point de presse facilité par Labenevolencija).

Les réalisations des autorités et la population du territoire d’Uvira au Sud-Kivu en RDCongo, dans le projet Ensemble pour la Sécurité et la Paix à l’Est du Pays (ESPER), ont été jugées positives au cours d’un point de presse facilité par l’ONG Labelevoncija entre les autorités et la population à Luvungi ce vendredi 22 septembre 2023.

Dans son exposé,l’administrateur Assistant du territoire d’Uvira, Mr.Timothée Bakanirwa Ruhindwa a dit que: «Au cours de se projet, nous avions élaboré le plan de sécurité du territoire appelé (Passe), qui reprend plusieurs formes d’insécurités dans le territoire. Grâce au projet ESPER, nous avions reçu à réduire les cas d’insécurités dans le territoire, instauration des Comités Locaux et Elargis de Sécurité (CLS, CLSE), démolition des buvettes de commerces des stupéfiants, avions tenu assez de tribunes d’expression populaire, la récolte des désidératas de la population, même avions parvenu à résoudre beaucoup de problèmes fonciers que coutumièrs, avions fait des plaidoyers afin que le bas peuple accéde sans frustration aux audiences auprès des autorités hiérarchiques, l’accompagnement des cultivateurs dans leurs activités quotidiennes et de revenues afin de les épargnés de tout différend, tels sont parmis les résultats faits par les autorités territoriales et réalisés dans le projet Ensemble pour la Sécurité et la Paix à l’Est du Pays (ESPER)».

C’est à lui d’ajouter que : «pour le bienfait que le projet a apporté dans le territoire d’Uvira, on peut de manière plus particulière remercier son excellence le président de la République démocratique du Congo Félix Antoine Tshisekedi qui, à travers son lobing avait reçu a décroché du Pays-Bas ce projet salutaire et l’orienté dans notre territoire d’Uvira. Également nos remerciements aux ONG VNGI et Cordeïd qui l’ont exécuté, sans oublier dire merci à notre population de la chefferie plaine de la Ruzizi qui l’a accompagné et l’ONG Labelevoncija qui a disponibilisé de son moyen pour la tenue de ce point de presse où la population s’est exprimée».

Pour la population, « Grâce à ce projet, avions érigé un centre d’encadrement des jeunes en coupe et couture et ceux démobilisés, accompagné les éléments de sécurité à renforcer la paix et la sécurité dans la zone, sensibilisé les filles-mères et autres adolescents à quitter les carrières minières. Pour ces activités, on utilisait les moyens de sonorisation (mégaphones), des radios et plusieurs autres moyens pour atteindre nos cibles dans la sensibilisation», a fait savoir le chef des structures communautaires, Mr. François Mboboti.

Séance tenante, il a été recommandé aux autorités ; à chaque fois d’intégrer le bas peuple dans les cérémonies de prises des décisions; faire un recrutement dans la police des gens dignes, honnêtes, propres, forts et éduqués; durcir la mesure de suppression des barrières illégales dans la chefferie plaine de la Ruzizi ; éradiquer le phénomène de vol des produits agricoles et bétails dans la zone.

Signalons que c’est grâce à l’ONG Labelevoncija dans son projet Média pour un dialogue, que ce point de presse a eu lieu dans la salle de réunion du groupement d’Itara-luvungi dans le cadre de plaidoyer et présenter les résultats atteints par les autorités locales dans le projet ESPER.

Christian Bunani

Read Previous

EPST: Deuxième vague des diplômes sortis, c’est par erreur ou c’est un bonus pré-électoral?

Read Next

Kamanyola : à très bientôt le deuxième transformateur sera en marche.

Leave a Reply

Most Popular