• avril 16, 2024

Journée mondiale de l’eau : Le groupement de Kamanyola s’est développé grâce à l’eau potable et certaines maladies hydriques éradiquées « Radio Flash FM/Kamanyola »

L’humanité toute entière célèbre la journée mondiale de l’eau ce vendredi 22 mars 2024.

À Kamanyola, pendant les années 1980 la population n’avait pas accès à l’eau potable. Mais grâce aux efforts de certains cadres de la place, on a pu trouver de l’eau!

Accéder à l’eau est devenue un succès pour Kamanyola, qui actuellement fait la fierté du territoire de Walungu, avec des infrastructures modernes contrairement aux années précédentes.

L’adduction d’eau à Kamanyola a contribué a éradiqués certaines maladies hydriques qui, jadis faisaient souffrir la population !

Selon Chubwa Kachanuka Franco, président du comité de développement du groupement : « le décollage du développement de Kamanyola provient de cette eau » se réjouit-il

Selon lui, l’eau qui était consommée n’était autre que celle des rivières Ruzizi et Luvimvi.

« Pour trouver de l’eau, il fallait parcourir plus de km à pieds. Plusieurs maladies attaquaient la population, il s’agit de : la gale, les vers intestinaux et d’autres maladies hydriques » précise Chubwa Kachanuka Franco.

Certaines personnes se sont sacrifiées pour que Kamanyola trouve de l’eau potable !
Il s’agit entre autres de : Muchukiwa Lazaro Mobetti, Raymond Chigushu, Mudekereza Muzusangabo Venant, Vincent Buziriri qui, malheureusement ne sont plus de ce monde.

D’autres personnalités qui ont milité pour accéder à l’eau, c’est notamment Gilbert Mikoba, Octavier Bidaga et Chishibanja Oswald membre de l’ADK (Association du développement de Kamanyola) dénommé aujourd’hui CDG.

Chubwa Kachanuka Franco remercie toute personne ayant été impliqué de près ou de loin pour que Kamanyola ait cette adduction d’eau.

Il appelle les clients de l’association des consommateurs d’eau potable de Kamanyola « ACEPKA » de ne cesser jamais de payer leurs contributions pour protéger en bon père de famille ces installations pour assurer une bonne maintenance !

À noter que le groupement de Kamanyola est situé en territoire de Walungu, au carrefour entre le Rwanda et le Burundi.
C’est une entité qui relie la ville de Bukavu à celle d’Uvira dans la province du Sud-Kivu.

Par Samson Nyandabaga Fabrice

Read Previous

UVIRA : un enfant d’environ 9 ans retrouvé mort à Munanira dans le groupement d’Itara « Radio Flash FM/Kamanyola »

Read Next

Walungu : clôture de mois des femmes couplée par la remise des machines à coudre aux femmes «don de Amida Chature Kamerhe».

Most Popular