• juillet 18, 2024

La rencontre entre deux chefs de groupement aboutit à un protocole d’accord autour du conflit des marchés opposant les habitants du village Kalunga et ceux d’Ishamba.

Le chef de groupement de Nyangezi Pascal CISHUGI LUNGERE et son consanguin François PAPY MIGABO chef du groupement  de Kamanyola dans la chefferie de Ngweshe territoire de Walungu au Sud-Kivu, ont tenu ce vendredi une réunion au village de Kalunga situé à la limite de ces deux groupements afin de statuer sur la crise opposant les habitants de Kalunga coté Kamanyola et ceux d’Ishamba coté Nyangezi autour du conflit lié aux jours ouvrables de plusieurs marchés le long du tronçon Businga dont il se partage en commun. 

Au terme de ces assises un protocole d’accord arrangeant les deux parties a été signé ; Premièrement les jours ouvrables pour chaque marché ont été définis. Le marché de Chabizizi ouvrira touts les mardis tandis que celui de Kashabiro ouvrira chaque vendredi. Le marché dit Ruchanganga reste maintenu pour les jours mercredi-samedi pendant que les activités au  marché Businga se feront jeudi et dimanche de la semaine. Deuxièmement les deux parties se sont engagées de bannir la haine et autres propos discourtois envers les uns les autres.

Avant que cette rencontre ne soit tenue, les habitants du village de kalunga avaient déjà arrêté des mesures importantes contre les voisins d’Ishamba/Nyangezi qui freinaient mis chemin les clients qui venaient acheter des produits champêtres au sein de leur Marché Chabizizi ceci par la création de plusieurs marchés le long de cette routes uniquement dans le but de concurrencer les jours de leur marché ; nous a fait savoir KASHISHA NAMUNYWAMPIUHYU Vianney notable et ancien président du marché dit Chabizizi/Kamanyola. Propos affirmés par monsieur Prosper NAKAKABA notable du village Mujambi coté Nyangezi. Pour lui, le trajet que parcours les habitants de Kashabiro pour atteindre les marchés s’avère long au point de créer des espaces proches pour des procurations urgentes.

Peu avant la lecture des closes de cette réunion, Les deux chefs de groupements ont simultanément invité toutes les parties en conflit d’honorer la présente charte afin de cultiver la paix et l’amour au sein de ces deux groupements voisins.

Signalons que ce conflit lié aux jours ouvrables des marchés sur le tronçon Nyangezi-Kamanyola passant par Businga semblait perduré. Sur ce tronçon estimé à 12kilomètres  on note l’existence des cinq marchés avec comme défaut, la concurrence directe sur les jours des activités pour chaque marché.

Rédaction Flash Fm.

Read Previous

Kamanyola : La fondation Nouvelle Génération Aime Boji Sangara lance les activités d’addiction d’eau potable ensemble avec ACPKA.

Read Next

La campagne de vaccination contre la fièvre jaune se poursuive dans les écoles à Kamanyola.

Leave a Reply

Most Popular